Mon week-end Strass et Paillettes, des ongles à la tête

Mon week-end Strass et Paillettes, des ongles à la tête

Les filles, il faut absolument que je vous raconte mon week-end Strass et Paillettes, ou au moins, les préparatifs. Asseyez-vous bien confortablement, je vous emmène au pays des princesses et des milles couleurs.

La strass et Paillettes, un événement que j’attendais depuis fort longtemps

La Strass et Paillettes, c’est un événement organisé par le Citron Vert, l’association de musique électronique de Besançon. Bon, vous allez surement vous demander ce que je faisais là-bas: en fait c’est ma cousine qui y a fait ses études et qui s’y est installée par la suite.

Elle m’avait déjà parlé de cet événement auparavant, alors cette année, je me suis dit que je ne pouvais pas le louper. Une fête sous le signe des paillettes ? Ça c’est vraiment quelque chose pour moi, qui considère les paillettes comme une religion plus qu’autre chose. Alors me voici partie pour le week-end en direction de Besançon.

Halte chez ma cousine et préparation de princesses

Sur le chemin, j’ai bien sûr fait une halte chez ma cousine, malgré qu’elle ne puisse pas venir à cause de sa petite fille de 4 ans, Alice. Et je ne pouvais pas mieux tomber ! En effet, elle est totalement fada de nail art, vous savez, cette manie de recouvrir ses ongles de tout et n’importe quoi… Elle aimerait même monter son salon un jour.

Moi qui n’ai pas les ongles en très bonne santé, je ne suis d’habitude pas très fan, mais là, pour l’occasion, c’était vraiment idéal. En plus, son mari va souvent en Chine pour le travail et lui ramène régulièrement des caisses entières – non, je n’exagère pas ! – d’accessoires pour le nail art.

Des ongles de toute beauté !

Nous voila donc parties, ma cousine, Alice et moi, pour une sessions de préparation de princesses. Ma cousine me met une première couche de je ne sais quoi – du vernis durcisseur, je crois -, puis une autre couche – de la colle cette fois -, et enfin, à l’aide d’un pinceau pour nail art, elle m’étale sur chaque ongle un mélange différent : paillettes, strass, dessins holographiques, poudres scintillantes, étoiles brillantes et petits cœurs… Il y en avait vraiment de toutes les couleurs ! Pour terminer, elle a recouvert le tout d’une couche de gel qu’on a fait durcir à l’aide d’une lampe UV.

Vous auriez vu à quoi ça ressemblait… L’extravagance était au rendez-vous, pour sûr. Et ce qui m’a le plus étonné, c’est que même après la folie de la suite du week-end, mon nail art n’avait pas bougé d’un poil ! C’est vraiment du solide ce truc là.

admin

You May Also Like

Leave a Reply